Joint Commission International
(JCI) Accredited Hospital

6 MAI 2014, JOURNEE MONDIALE DE L'ASTHME

ASTHMATIQUES, 1-2-3 SOUFFLEZ"

L'asthme est une des maladies respiratoires les plus fréquentes. Elle se traduit par une inflammation chronique des bronches qui les rend hyperréactives à différents stimuli provoquant des episodes récurrents de toux, sifflements, difficultés respiratoires.
Selon les données de l’ OMS, plus de 300 millions de personnes souffrent d’asthme dans le monde (5 a10% de la population selon les pays).

Quelles sont les causes de l'asthme?

Les causes profondes de l'asthme ne sont pas encore complètement élucidées. Les facteurs de risques les plus importants sont liés à l'association d'une prédisposition génétique et à l'inhalation de substances et de particules dans l'environnement, susceptibles de provoquer des réactions allergiques ou d'irriter les voies respiratoires.

Les facteurs liés à l'environnement:

 L'asthme peut être d’origine allergique (poussières, pollens, aliments, medicaments), infections virales ou bactériennes, fumées notamment le tabac,reflux gastrique, activités physiques, émotions..

Les prédispositions génétiques (ou le rôle de l'hérédité):

Il existe manifestement une prédisposition génétique à l'asthme.
On retrouve fréquemment d’autres asthmatiques ou personnes allergiques dans la famille.
Ceci ne veut pas dire que la transmission soit la règle et la gravité de la maladie dépend de plusieurs facteurs et peut varier d'un asthmatique à un autre.

Le pronostic:

Le pronostic et l’évolution de la maladie sont variable dans le temps.
Chez l’enfant: l’asthme disparait dans 50% des cas avant la puberté.
Chez la femme, l’asthme est parfois exacerbé lors des grossesses ou peut apparaitre après la ménopause.
Il est important d’évaluer le degré de sévérité de l’asthme et la gravité des crises qui peuvent être dans certains cas mortelles .
La mesure de la fonction respiratoire et le contrôle de l’asthme sont fondamentaux.

La crise d’asthme:

Elle se caractérise par l’obstruction aigue des bronches et gêne alors le passage de l’air. Le patient présente une toux sèche, un essoufflement, une respiration sifflante ou une  sensation d’oppression thoracique. Elle dure de quelques minutes à quelques heures et est de sévérité variable, cédant spontanément ou à l’aide de bronchodilatateurs.

La Crise d'asthme

Certains signes de gravité doivent alerter le patient et son entourage :

La présence d’un ou plusieurs de signes de gravité impose une hospitalisation en urgence.

L’asthme à stable :

On objective 4 classes de sévérité de l’asthme selon la fréquence des crises et leur impact sur la vie quotidienne: asthme intermittent, asthme persistant léger, asthme persistant modéré, asthme persistant sévère.
Les patients peuvent être totalement asymptomatiques entre les crises ou avoir une altération de leur fonction respiratoire.
Selon le stade de l’asthme le médecin prescrira le traitement adéquat.

Le bilan et le suivi de l’asthme :

Une mesure du souffle (spirometrie): Elle est utile pour le diagnostic et le suivi de l’asthme.
Une radiographie pulmonaire
Un Bilan allergologique (si nécessaire).

Le traitement :

La prise en charge de l'asthme a pour objectif de maîtriser (contrôler) les symptômes respiratoires.

Un asthme "bien contrôlé" se caractérise par la présence de très peu de symptômes durant la journée, le fait de ne pas être réveillé la nuit ou de ne pas se sentir limité dans ses activités, d'où une utilisation restreinte du traitement de secours et une fonction respiratoire normale. Un patient asthmatique contrôlé peut vivre normalement!
L'asthme reposant sur 2 mécanismes, l'inflammation et la broncho-constriction des bronches, il existe deux types de médicaments agissant sur la maladie : les anti-inflammatoires et les bronchodilatateurs

Ces médicaments sont utilisés de deux façons :

- En traitement de crise (traitement de secours) :
Le traitement de crise va apporter un soulagement immédiat lors de la survenue des symptômes respiratoires. Il agit en relâchant la contraction des muscles qui entourent les bronches et permet de faciliter immédiatement la respiration. On utilise le plus souvent les bronchodilatateurs d'action rapide.Le recours aux corticoides est parfois nécessaire.
- En traitement de fond :
Le traitement de fond va permettre au cours du temps de limiter la survenue de symptômes respiratoires et d'empêcher la dégradation de la fonction respiratoire. Il agit sur l'inflammation chronique de la muqueuse bronchique. Il est primordial de prendre ce traitement quotidiennement afin de pouvoir bénéficier de ses effets. On utilise dans ce cas un traitement anti-inflammatoire, parfois associé à un bronchodilatateur de longue durée d'action.

Il est important de ne pas arrêter son traitement de fond sans avis du médecin.

Poumon_crise d'asthme

Asthme et sport:

L’asthme  peut être parfois déclenché par l’exercice physique .
Le sport n’est toutefois pas contre indiqué en cas d’asthme ( sauf la plongée sous marine en bouteille).
Il est au contraire fortement recommandé car il permet d’entretenir et de developer la capacité respiratoire.
Un traitement de fond ainsi que quelques recommandations ( échauffement progressif,respiration par le nez,traitement par bronchodilatateurs si besoin avant l’exercice) doivent être instaurés pour permettre une vie normale aux asthmatiques.

L’asthme n’est pas une fatalité et peut être controlé par des traitements simples. Il est important d’évaluer la fonction respiratoire  afin d’adapter les traitements pour un meilleur contrôle de la maladie et une meilleure qualité de vie!

SOUFFLEZ….
PRENEZ SOINS DE VOS POUMONS!

BILAN RESPIRATOIRE (4000 Rs): 

La spirométrie* est un examen non invasif permettant d’évaluer la fonction respiratoire. Elle est utilisée pour le diagnostic et le suivi des maladies respiratoires.

CENTRES OF EXCELLENCE

PATIENT TESTIMONIALS

Read more

Jane and I wanted to thank you so much for the care you and your colleagues took of Jane whist in Mauritius. Everything went well and Prakash did a great job of getting us to your clinic and back over the 6 dialysis days. We had a wonderful holiday and our children and grandchildren plus the other family all enjoyed it enormously. Best wishes to you all

Andrew and Jane Stewart
17.04.2017